Comment exprimer la probabilité en anglais ?

   Éprouvez-vous des difficultés lorsque vous voulez exprimer la probabilité en anglais ?

   Lorsqu’on y réfléchit, nous parlons souvent d’événements qui ont des chances ou non de se réaliser. Quand on parle anglais, on a besoin de maîtriser la probabilité pour se faire comprendre.
Si vous ne savez pas comment exprimer la probabilité en anglais, vous devriez vous sentir plus à l’aise avec ce concept en suivant les conseils de l’article.

   Notez qu’il existe plusieurs façons d’exprimer la probabilité en anglais. Elles sont détaillées ci-dessous afin que vous ayez toutes les clés en main pour pouvoir exprimer librement vos ressentis en anglais lorsqu’il s’agit de probabilité.

I. Exprimer la probabilité en anglais grâce à MIGHT, MAY et MUST

   Afin de comprendre comment exprimer la probabilité en anglais, il faut garder en mémoire que la langue anglaise est une langue pragmatique.

   En fait, le français est une langue poétique et très imagée (oui, nous avons une magnifique langue) alors que l’anglais est plus « droit au but ».

   D’ailleurs, nous retrouvons cet aspect de la langue anglaise dans l’expression de la probabilité. En effet, les anglophones considèrent la chance de réalisation d’un événement et l’évaluent grâce aux outils MIGHT, MAY et MUST.

   Si vous n’avez jamais entendu parler de ces petits mots qu’on appelle « auxiliaires modaux », ne vous inquiétez pas. Je vais vous expliquer leur utilité et leur fonctionnement.

      1. Quelle est l’utilité de MIGHT, MAY et MUST ?

probabilite.jpg

   Pour exprimer la probabilité en anglais, ces outils sont très importants.
Ils permettent de faire savoir à la personne à qui vous parlez, quel est votre point de vue sur les chances de réalisation d’un événement.

• Si vous considérez qu’un événement a très peu de chance de se réaliser, vous allez utiliser l’auxiliaire modal MIGHT
Cela permet de dire à votre interlocuteur : « A mon avis, il est peu probable que cet événement se réalise ».

   On considère que l’événement a entre 1 et 20% de chance de se réaliser.

   De la même façon, vous pouvez formuler une faible probabilité qu’un événement ne se réalise pas. Il suffit alors d’ajouter ‘not’ à la suite de might.

   Ex : She might not be at the station. Elle ne sera peut-être pas à la gare (mais vous êtes convaincu du contraire).

• Or si vous pensez qu’un événement a une chance sur deux de se réaliser, vous allez utiliser l’auxiliaire modal MAY
C’est une façon de dire à votre interlocuteur : « Cet événement peut se réaliser mais le contraire peut aussi arriver ».

   En utilisant MAY, vous évaluez à 50 % les chances de réalisation de l’événement.

   Bien sûr, vous pouvez formuler cette hypothèse à la forme négative. En effet, il vous suffira d’écrire ‘not’ à la suite de MAY pour y parvenir.

Ex : She may not be at work. Elle n’est peut-être pas au travail.

• Enfin, lorsque vous avez recours à l’auxiliaire modal MUST, vous montrez que selon vous l’évènement dont vous parlez a de grandes chances de se réaliser.

   En effet, en utilisant MUST, vous indiquez à votre interlocuteur : « Je suis certain que cela va se passer ».

   Ainsi, vous considérez que l’événement a des chances de se réaliser se situant entre 80 et 99 %.

      2. Comment fonctionnent MIGHT, MAY et MUST ?

   Tout d’abord, lorsque vous souhaitez exprimer la probabilité qu’un événement se réalise en anglais (au présent et au futur), vous allez choisir l’auxiliaire modal qui convient le mieux selon les chances de réalisation de l’événement en question.

   Ensuite, il vous suffira d’écrire votre auxiliaire modal suivi de la base verbale du verbe de votre choix.
Qu’est ce qu’une base verbale ? C’est une expression compliquée pour parler de quelque chose de simple. Il s’agit tout simplement du verbe non conjugué.

   Ainsi, lorsque vous utilisez ces petits mots au présent et au futur, vous n’avez pas besoin de vous embêter avec la conjugaison. Un bonheur, n’est-ce pas ?

   Voici un exemple. Admettons que je viens de jouer au loto. Je veux dire que je vais peut-être gagner mais je sens bien que c’est très peu probable.
Considérant la faible chance de réalisation de l’événement, je vais choisir ‘MIGHT’.

   Voici ce que donnera ma phrase : ‘I might win at the lottery’.

II. Exprimer la probabilité en anglais grâce à des adverbes

   Comme nous l’avons vu, vous pouvez utiliser MIGHT, MAY et MUST pour parler de probabilité en anglais.
Cependant, ce n’est pas la seule manière d’exprimer la probabilité.

   En effet, vous pouvez aussi montrer que vous pensez qu’un événement va ou non se produire en utilisant des adverbes équivalents à « probablement », « certainement » ou encore « peut-être » en français.

   Voici une liste non exhaustive des adverbes de probabilité que vous pouvez sélectionner quand vous parlez anglais :
Certainly
Probably
Possibly
Maybe
Perhaps

Elle te téléphonera certainement demain :
She will probably call you tomorrow.

Elle est certainement dans le jardin.
She is probably in the garden.

   En anglais, les adverbes ont une place bien définie dans la phrase. Ce sera l’objet d’un autre article mais n’hésitez pas à me poser des questions sur le sujet si besoin, en postant un commentaire.

Pour aller plus loin et connaître les meilleures astuces pour apprendre l’anglais rapidement, lisez l’article Le top 4 des conseils pour apprendre à parler anglais

   Afin de maîtriser l’expression de la probabilité en anglais, je vous encourage à parler le plus possible avec des natifs anglophones. Pensez aux clubs d’anglais autour de chez vous et aux différentes applications qui proposent d’interagir avec des anglophones.

   Selon moi, parler régulièrement avec des anglophones est l’un des moyens le plus puissant pour progresser rapidement.

Cliquez sur l’article suivant pour savoir comment parler régulièrement avec des anglophones : Comment trouver des associations pour interagir avec des anglophones ?

   J’espère que ces conseils vous encourageront à davantage utiliser ces outils pour exprimer la probabilité.

A très vite,
Caroline.

3 commentaires sur “Comment exprimer la probabilité en anglais ?”

  1. Intéressant, je ne connaissais pas ces trois mots. Merci, je vais les mettre dans mon cahier spécial apprentissage.😋
    Je voulais te demander j’ai bien envie d’apprendre l’anglais chaque semaine mais je me demandais ce qui était le mieux.
    J’hésite entre choisir un jour dans la semaine où j’apprendrai l’anglais pendant trois heures ou plus et le fait de m’accorder trente minutes par jour d’anglais.
    Ta réponse me sera d’une grande aide, et encore merci. Passes une excellente journée.😊

    1. Coucou Cécile,

      Merci pour ton retour sur l’article. Je suis ravie que ça t’aide !

      Le mieux, c’est d’apprendre régulièrement. Si tu peux en faire un peu tous les jours (20 voire 30 mns suffisent), c’est top. On mémorise plus facilement quand on en fait régulièrement. En revanche, je te déconseille vraiment les plages de trois heures par jour. Cela te fatiguerait et au bout d’un moment, le cerveau « ne suit plus ».
      Ne te met pas de pression : s’il y a un jour où tu ne peux pas en faire, ce n’est pas grave, tu reprendras le lendemain.
      Si tu ne l’as pas fait, tu peux compléter le formulaire de bienvenue pour recevoir le guide de l’anglais. Cela complètera ma réponse.

      N’hésite surtout pas si tu as d’autres questions, ou si tu veux de l’aide pour savoir par où commencer 🙂

      Je te souhaite une très bonne soirée.

      Bises,
      Caroline.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *