Comment arrêter d’avoir peur du ridicule ?

     La peur du ridicule nous empêche de nous sentir bien. Souvent, lorsqu’on ne réussit pas à parler anglais, c’est à cause de ce blocage.

     Beaucoup d’entre nous préfèrent se taire plutôt que de paraître ridicule en raison d’une mauvaise prononciation ou d’un manque de vocabulaire.

     Pensez-vous réellement que les anglophones vous jugent sur vos erreurs et hésitations en anglais ? NON ! Ce qu’ils veulent, c’est communiquer avec vous.

     Si vous en doutez, écoutez les touristes étrangers en France l’été. Regardez avec quelle aisance ils se lancent dans des conversations françaises malgré de nombreuses fautes de langage. Cela donne envie, n’est ce pas ?

     Vous pouvez arriver à surmonter cet obstacle. Je vais vous expliquer comment.

 

  1. D’où vient la peur du ridicule ?

     Tout d’abord, j’aimerais vous rassurer sur un point : c’est une peur très commune en France. Elle est profondément ancrée dans notre culture et peu d’entre nous y échappent.

     Il existe quelques exceptions bien sûr, mais globalement, nous n’osons pas faire d’erreurs. Nous avons peur du jugement des autres.

     Pour comprendre d’où nous héritons cette peur, il faut remonter loin dans l’Histoire de notre pays. C’est tout simplement dû à l’idée de la faute morale punissable qui a longtemps été prépondérante en France.

     Désormais à l’école, les élèves sont encouragés à essayer de s’exprimer au maximum et leurs erreurs sont moins mises en avant. Mais jusque dans les années 60, les bonnets d’ânes et les humiliations étaient malheureusement au rendez-vous.

     Nous portons encore cela en nous, peu importe notre génération. Que vous ayez 20 ou 60 ans, la peur de faire des erreurs vous bloque certainement à l’oral.

     Qu’il est difficile de parler anglais lorsque nous devenons notre pire ennemi !

     J’ai plusieurs solutions pour vous aider à vaincre ce problème. 🙂

 

  1. Comment vaincre la peur du ridicule ?

     Lorsque vous êtes confronté à ce problème, vous vous en voulez. D’un côté, vous avez envie d’oser et de parler anglais, et de l’autre vous avez peur d’être jugé.

     Un raccourci facile consisterait à vous dire : prenez sur vous, allez à la rencontre des anglophones et parlez anglais avec eux.

     Or je sais que cela demande beaucoup d’efforts lorsque la peur de faire des erreurs est permanente.

     Ce qu’il faut, c’est changer votre schéma de pensées. Cela se fera petit à petit. Il ne faudra pas s’attendre à un changement radical du jour au lendemain.

  • Je vous propose d’écrire vos progrès (sur cahier ou ordinateur) à chaque fois que vous en faites. L’idéal est de faire un bilan hebdomadaire. Dédiez par exemple un moment le dimanche à cela.

     Chaque petit pas compte. Si vous avez réussi à parler anglais avec un touriste ; à formuler quelques phrases malgré vos appréhensions ; à mimer le mot qui vous manquait etc., notez-le.

     Relisez ces notes régulièrement car ces réussites vous encourageront à en réaliser d’autres. C’est ainsi que petit à petit, vous serez plus fier de vous et conscient de vos progrès.

  • Le deuxième challenge sera d’apprendre à rire de vos erreurs.

     Nous sommes tous d’accord pour affirmer que passer du temps avec quelqu’un qui a le rire facile est très agréable.

     Eh bien, lorsque vous parlerez anglais, il va falloir à votre tour vous amuser et rire de vos erreurs. Le but n’est pas de devenir un Shakespeare bis mais de pouvoir communiquer librement en anglais.

 

     Comment réussir à rire de ses propres erreurs ?

     Laissez-moi illustrer ce conseil avec une situation qui arrive souvent. 🙂

     Si vous souhaitez aller à la plage, mais que vous ne maîtrisez pas encore bien la prononciation anglaise, vous risquez de dire autre chose 😉

     Dans ce cas, au lieu de dire « I want to go to the beach » (Je veux aller à la plage), il y a une grande chance pour que vous disiez le mot « bitch » (je vous épargne la traduction 🙂 ).

     Cela déclenchera certainement un fou rire de la part des anglophones avec qui vous parlez. Inutile de se vexer dans cette situation. Il vaut mieux rire avec eux et pourquoi pas en rajouter en mimant la plage ou autre.

 

  1. Comment se détendre lorsque vous parlez anglais ?
  • Utilisez vos mains pour vous exprimer.

→ Au début, cela ne sera pas naturel. Il faudra faire des efforts pour vous servir de vos mains. Mais au fil du temps, vous vous y habituerez.

     Le recours à la gestuelle aide à animer votre discours. Vous vous sentirez plus à l’aise en prenant l’habitude de « parler avec vos mains ». Et les anglais adorent ça ! 🙂

  • Ne vous prenez pas trop au sérieux.

          → C’est un conseil qui rejoint celui dans lequel je vous recommande de rire de vos erreurs. Moins vous vous prendrez au sérieux, et plus parler en anglais sera agréable.

  •  Pensez aux techniques de respiration.

→ J’ignore si vous êtes familier du yoga ou si vous prenez des cours de chant, mais voici quelque chose que j’ai appris :

     Bien respirer permet de destresser.

     Pour y parvenir, il faut faire une longue inspiration puis une longue expiration. Réalisez cet exercice trois fois avant une situation stressante.

  • Félicitez-vous après chaque conversation en anglais.

→ La bienveillance envers vous-même est l’une des clés de la réussite en anglais.

  • Privilégiez les conversations avec les gens bienveillants.

          → Fuyez les personnes désagréables.

  • Parlez régulièrement avec des anglophones.

→ Avec l’habitude de parler anglais, vous ressentirez la peur du ridicule beaucoup moins vivement. Le temps et votre persistance vous aideront à surpasser cette peur. Bientôt, ce ne sera plus qu’un souvenir lointain.

     Mon dernier conseil est de vous entourer de gens qui ont les mêmes difficultés que vous à l’oral. Vous pourrez vous soutenir mutuellement et progresser ensemble.

     Je vous propose d’utiliser l’espace de commentaires sous cet article pour partager vos petites réussites avec nous. Qu’elles soient quotidiennes ou hebdomadaires, petites ou grandes, elles sont très importantes.

     Les écrire ici encouragera d’autres personnes à surmonter leur peur du ridicule.

     Si vous avez une question sur cette difficulté, n’hésitez pas à me l’écrire.

     Je suis là pour vous aider.

 

À très vite,

Caroline.

3 commentaires sur “Comment arrêter d’avoir peur du ridicule ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *