Comment se libérer de vos blocages en anglais ?

   Grâce à mes années d’enseignement, je me rends compte que les blocages ressentis par les apprenants en anglais sont toujours les mêmes :

  • Le sentiment d’être « nul en anglais »,
  • La peur de parler devant d’autres personnes et de se ridiculiser,
  • La peur du jugement des autres,
  • Un sentiment de honte lors de vos interactions avec des anglophones,
  • Le sentiment d’être tout seul et incompris,
  • L’impression de faire beaucoup d’efforts pour peu de résultats.

 

      Vous retrouvez-vous dans l’une ou plusieurs de ces situations ?

   Malgré une croyance générale, l’anglais n’est pas réservé aux « esprits littéraires » ou aux personnes avec un don naturel pour les langues (entre nous, ça n’existe pas).

   En revanche, et c’est ce que nous ignorons souvent, il existe un lien très étroit entre l’apprentissage de l’anglais et la confiance en soi.

   Si vous êtes timide, ou que vous avez peu de confiance en vous, ne vous en faites pas. Il existe des astuces efficaces pour se libérer de ces blocages. D’ailleurs, la confiance en soi s’apprend. L’anglais est un bon outil pour la renforcer.

   Ici, le but est de vous amener à apprendre l’anglais sereinement, loin du stress et de la pression ressentis dans les structures scolaires.

 

I. Comment identifier son blocage principal en anglais ?

   Tout d’abord, avant de commencer à apprendre l’anglais, il est important de se poser les bonnes questions.

      Quel est votre blocage principal en anglais ?

  • L’idée est d’identifier le problème qui vous empêche de progresser en anglais.

   Cette question est très importante car elle vous orientera vers la méthode appropriée pour améliorer votre anglais en y prenant plaisir. Afin d’identifier votre blocage, réfléchissez-y au calme et notez sur une feuille tout ce qui vous vient à l’esprit.

   Comment vous êtes-vous senti la dernière fois que vous avez parlé anglais ? Avez-vous ressenti une certaine frustration ? Si oui, était-ce dû à la peur d’être jugé ou à autre chose ?

   Bien sûr, parler anglais est un superbe atout au quotidien. Mais pour cela, avant d’entreprendre à apprendre l’anglais, vous devez vous écouter. Acceptez votre personnalité dans son intégralité. La timidité ou le perfectionnisme ne vous empêcheront jamais de réussir, à condition de vous diriger vers un enseignement adapté à votre personnalité.

   Lorsque vous aurez identifié ce qui vous empêche d’avancer en anglais, parlez-en au professeur avec qui vous voulez apprendre l’anglais. L’enseignement se fera alors sur-mesure, en respectant votre personnalité et en révélant le polyglotte qui sommeille en vous.

 

II. Comment surmonter ses blocages en anglais ?

   Premièrement, si cet article fait profondément écho en vous, c’est que le cadre scolaire ne vous convient pas. En effet, il génère un inconfort et un malaise qui vous empêchent de progresser en anglais.

   Or pour réussir à parler anglais, l’apprentissage doit être un pur bonheur. S’il s’accompagne d’un mal de ventre, c’est un appel pour changer de cadre d’apprentissage.

   Vous avez besoin d’être à l’aise, écouté et encouragé. Pour que l’anglais devienne un plaisir, il vous faudra un professeur à l’écoute à qui vous pourrez poser toutes vos questions en toute liberté.

   Ensuite, vous gagnerez en confiance en vous car parler anglais élargira vos univers personnels et professionnels. Cela vous permettra de rencontrer de nouvelles personnes et de vous sentir plus à l’aise au quotidien.

 

III. Oui ou non à l’apprentissage de l’anglais par soi-même ?

   Certaines personnes sont tentées d’apprendre l’anglais seules. C’est peut-être votre cas.

   Que votre objectif soit de tenir des conversations quotidiennes en anglais ou de le parler couramment, l’apprendre seul est très délicat car cela vous demandera beaucoup de temps et d’énergie. De plus, vous pourriez rapidement vous sentir perdu et vous décourager.

   Toutefois, vous pouvez tout à fait décider de compléter l’enseignement de l’anglais par vous-même en écoutant des séries en V.O avec des sous-titres français ou en lisant des magazines en anglais par exemple.

   Dans tous les cas, je vous recommande l’apprentissage de l’anglais avec un professeur bienveillant qui saura vous guider pas à pas vers votre rêve afin de le transformer en réalité.

 

  • À l’occasion des deux ans du site, j’offre aux cinq premières personnes le sollicitant un cours sur Skype gratuit. Ce sera aussi l’occasion de vous orienter sur vos besoins, vos attentes et vos envies en anglais. Contactez-moi par e-mail (*protected email*) ou en laissant un commentaire sous l’article pour que nous programmions un rendez-vous sur Skype (en juillet ou août 2020).

   J’espère que cet article vous a plu !

   N’hésitez pas à me poser vos questions en me laissant un petit commentaire. Vous répondre sera un plaisir.

 

À très vite,

Caroline.

Un commentaire sur : “Comment se libérer de vos blocages en anglais ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *